Malgré les campagnes de prévention, chaque été on constate le même désastre : des centaines d'animaux sont abandonnés au profit des vacances.

Les animaux sont considérés comme des biens qui deviennent trop encombrants lorsque leurs propriétaires partent en vacances. C'est durant cette saison que l'on dénombre le plus d'abandons à l'année. 

Jacques-Charles Fombonne, président de l'association SPA, a déclaré samedi sur la chaine de radio RTL qu'ils avaient déjà recueillis "8.053 animaux dans les 56 refuges de la SPA" et que cela représentait "deux tiers de chats et un tiers de chiens."

D'après le président de l'association, le compte reste inchangé chaque année, à quelques dizaines près. Ces abandons massifs sont dûs à une adoption insuffisamment réfléchie et totalement irresponsable.

Cependant, Jacques-Charles Fombonne nuance : "il y a de plus en plus d'animaux alors que le nombre d'abandons reste à peu près constant. Ce qui veut dire qu'en proportion, ça baisse un petit peu".

En comparaison, la fondation 30 Millions d'Amis assurait durant sa dernière campagne "We Are The Champion", que 100.000 animaux seraient abandonnés au total sur une année dont 60% pendant la période estivale.

D'après ces dernières estimations, cela ferait de la France les "Champions d'Europe de l'abandon" selon l'ONG.

Ainsi, afin d'en finir avec les abandons massifs à l'approche des grandes vacances, de nombreuses fondations ont mis en place des projets de loi. En 2006, les parlementaires étaient déjà intervenus en proposant de pénaliser l'abandon par une sanction pouvant atteindre 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.

Or, le 29 juin dernier, ils ont estimé, après les derniers chiffres annoncés, que cette mesure n'était pas suffisante. Pour ce faire, ils comptent proposer une alternative d'ici la rentrée prochaine.

  • En attendant, la fondation 30 Millions d'Amis a mis en place un système d'aide sur internet afin d'encourager les gens à partir avec leurs animaux dans les meilleures conditions. Ainsi, ils partagent les bonnes adresses de logements qui acceptent la présence d'animaux et cela inclut de nombreux conseils pour prendre l'avion ou le train avec son animal. La présidente de l'association, Reha Hutin, explique alors qu'aider les gens à partir en vacances est aussi une solution pour lutter contre l'abandon.
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires